Combattre les ”blues” en temps de Covid

Avec les restrictions imposées par le gouvernement pour limiter les contacts humains afin d’éviter les zones d’éclosion de la COVID, certaines aires communes ont dues être fermées ou les accès restreints. 

Évidemment, nous sommes nombreux à avoir besoin de ces contacts sociaux et d’activité physique pour maintenir notre équilibre mental. 

Par contre, je constate que lorsque nous sommes privé de quelque chose, notre attention à tendance à se porter sur les inconvénients de cette restriction plutôt que sur les autres options qui s’offrent à nous. 

Comme la meilleure manière d’éviter la déprime saisonnière et celle de la Covid reste de demeurer actif (10 min + / jour) et de prendre du soleil (10 à 30 min/ jour), voyez la Covid comme une belle opportunité de découvrir votre ville, ses alentours et le reste du Québec en mode plein air.  Nous avons de nombreux lieux pour nous permettre de bouger, de prendre du soleil et de relaxer et n’hésitez pas à partager vos lieux préférés en commentaires pour qu’on puisse s’en inspirer.

De plus, comme c’est toujours le cas pour maintenir un mode de vie sain, il est recommandé de bien s’alimenter.  Le fait d’avoir un peu plus de temps à la maison est un bon prétexte pour tenter de nouvelles recettes et pourquoi pas aller de côté des mets végétariens afin d’augmenter notre apport de fruits et légumes.

Pour ceux qui se sentent les plus affectés par la déprime Covid, la méditation peut être une bonne façon de faire descendre votre niveau de stress.  La méditation peut être réalisée en plein air, lors d’une séance de yoga ou autrement.  L’idée est de travailler notre respiration et de se vider l’esprit de nos tracas.

Finalement, n’hésitez pas à prendre des nouvelles de vos amis, c’est bon pour votre moral et certainement le leur.  Un p’tit apéro virtuel ou un coup de téléphone peut parfois faire toute la différence.  C’est le temps de se soutenir collectivement et d’aller les uns vers les autres. 

Si malgré tout vous sentez que vous êtes submergés, ne jouer pas au plus fort et consultez les ressources à votre disposition.

Elise Beauchesne
SolutionCondo

 


«

Q&R sur le projet de loi 16 et notamment à l’égard des études du fonds de prévoyance

Le projet de loi 16 adopté le 10 2020 est venu modifier le Code civil du Québec.  Toutefois, certaines des modifications font référence à des règlements du gouvernement qui sont à être adoptés dans les prochaines années.  Les mesures telles que l’obligation de faire une étude du fonds de prévoyance ou de maintenir un carnet d’entretien ne sont donc pas encore officiellement en application.

Pour arriver à vous y retrouver, le gouvernement a créer une section ”copropriété” sur le site du Ministère de l’Habitation. 

Vous trouverez également sur ce site un document résumant les mesures en matière d’habitation découlant du projet de loi 16.

En somme, nous ne savons pas encore à quel moment le contenu des éventuels règlements du gouvernement seront discutés avec les parties prenantes de l’industrie.  Bien que ces règlements étaient prévus pour 2021, il est possible que la situation de la Covid retarde le processus.  Quoiqu’il en soit, notre compréhension est que nous aurons 3 ans suivant la mise en vigueur de ces règlements pour nous y conformer.

En conséquence, il n’y a pas de presse à faire faire des études de fonds de prévoyance ou des carnets d’entretien, alors qu’on ne sait pas encore la portée de ce qui devrait y être inclus (est-ce que ce sera uniquement pour les éléments majeurs du bâtiment ou continuerons-nous à y retrouver des provisions pour des réparations de pompes par exemple ?).  Le fait d’avoir un carnet d’entretien et un fonds de prévoyance sera un excellent moment de clarifier les éléments qui vont dans l’un ou l’autre des rapports.  

En somme, d’ici là, nous vous suggérons d’utiliser la règle du pouce (0,5% de la valeur de reconstruction de votre immeuble) pour établir votre contribution annuelle au fonds de prévoyance afin de ne pas accumuler davantage de passif à l’égard de ce fonds (n’oublions pas que nous aurons 10 ans après l’adoption du règlement pour combler tout passif à l’égard du fonds de prévoyance).  Pour obtenir la valeur de reconstruction, vous pouvez vous référez à votre étude de valeur assurable du bâtiment (c’est la valeur sur laquelle vous assurez votre immeuble).

Elise Beauchesne
SolutionCondo


«
»

Nos coordonnées

1751, rue Richardson
Bureau 6115, Montréal
(Québec)  H3K 1G6

google maps

Contactez-nous

514 935-6999
1 855 835-6999

fax : 514 375-1293
[email protected]ndo.com

Téléchargez notre
application mobile

app store

google play

Copyright © 2007-2020 Web Estate Management inc. Tous droits réservés.