Blogue

La rémunération des administrateurs

Les gens sont toujours curieux de savoir si les copropriétaires sur le conseil d’administration devraient ou non être rémunérés.  Bien souvent pour ne pas paraître opportuniste, les copropriétaires qui se proposent à assumer ce rôle choisissent de le faire bénévolement.   Mais est-ce une décision judicieuse pour l’avenir de la copropriété ?  Voici le point de vue de l’équipe de SolutionCondo.com à ce sujet. Il y a plusieurs avantages à rémunérer de façon raisonnable les administrateurs de votre syndicat.  Voici 2 de ces avantages : 1- Équité pour le temps investi dans l’entretien et la préservation de l’immeuble 2- Facilité à recruter des copropriétaires souhaitant assumer ce poste Tout d’abord, le fait de rémunérer les administrateurs du syndicat permet de reconnaître le travail supplémentaire que ceux-ci font par rapport aux autres copropriétaires.  Évidemment, lorsqu’une copropriété est en place, la gestion consiste entre autres en des efforts de coordination entre divers intervenants qui s’occuperont d’entretenir et réparer l’immeuble au besoin, de prévoir le budget et par conséquent les frais de condo, de préparer les états financiers, d’organiser annuellement l’assemblée des copropriétaires, etc.  Lorsqu’on a un bon outil de gestion tel le logiciel web de SolutionCondo.com, il est possible de permettre aux administrateurs de se partager ces tâches afin que la gestion autonome soit moins exigeante en terme de temps pour ceux qui s’impliquent dans le conseil d’administration.  Toutefois, il demeure que les copropriétaires devront tout de même investir un peu de leur temps personnel pour  faire la gestion de l’immeuble.  Le fait de les rémunérer, ne serait-ce que de façon symbolique, permet de leur signifier, par un geste concret, la reconnaissance des autres copropriétaires. De plus, lorsqu’on y pense bien, si chaque copropriétaire s’impliquait, à tour de rôle dans le conseil d’administration, l’effet de rémunérer les copropriétaires élus sur le conseil serait quasi-nul, car cette dépense est payée via les frais de condo des copropriétaires. Finalement, le fait de rémunérer le travail accompli par les copropriétaires sur le conseil d’administration permet d’inciter les gens à s’impliquer.  En effet, lorsque la tâche d’administration du syndicat résulte du bénévolat pur et simple, si c’est toujours les mêmes personnes qui s’impliquent, au bout d’un temps elles pourraient avoir l’impression que les autres copropriétaires profitent de leur générosité.  C’est ainsi que bien des copropriétés voient des gens très qualifiés pour le poste d’administrateur se désintéresser de ce qui se passe dans l’immeuble.  Ceux-ci se disent : « Je paye mes frais de condo comme tout le monde, pourquoi je ne pourrais pas en profiter comme tout le monde ».    Une petite rémunération leur permettrait de ne plus voir leur travail totalement comme du bénévolat.  Évidemment, il faut faire une différence entre les administrateurs qui sont dans un immeuble géré par un gestionnaire professionnel et ceux qui font une gestion autonome de leur immeuble.  En fait, les administrateurs faisant une gestion autonome devront investir plus de leur temps que ceux qui embauchent les services d’un gestionnaire professionnel pour s’assurer que l’immeuble soit bien entretenu et se conformer aux obligations qu’exige la bonne gestion d’un immeuble.  Par conséquent, il est certain que ce facteur doit être pris en compte dans la rémunération qui est accordé aux administrateurs. De plus, il est fort à parier que le fait d’avoir des personnes faisant la gestion à l’interne plutôt que d’avoir recours au service d’un gestionnaire professionnel permet de faire économiser suffisamment d’argent à la copropriété pour assumer une telle rémunération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *