Blogue

Les copropriétés dégradés : une histoire française…et peut-être éventuellement québécoise

Le mode d’habitation en copropriété en France remonte à la fin des années 30′.  Au Québec, l’engouement pour ce type d’habitation remonte à la fin des années 80′.  En conséquence, les copropriétés québécoises sont bien plus jeunes que les copropriétés françaises.  Toutefois, sont-elles nécessairement à l’abri d’une détérioration prématurée tant du bâti que de la qualité de vie que peut offrir ces propriétés privées.  Le quotidien français Le Monde a publié récemment un article relatant l’histoire d’une copropriété ayant très mal vieillie.  Autant s’agissait-il d’un lieu d’envie lors de sa construction, autant aujourd’hui tous tentent de fuir cet endroit, mais en vain, car plus personne ne souhaite devenir propriétaire d’un condo dans un tel enfer.  En France, l’histoire des Tosolini n’est pas une histoire unique.  Plusieurs copropriétés vieillissent très mal dû à l’absence de fonds de prévoyance suffisant pour les réparations majeures à faire.  Au moment où les travaux majeurs sont requis, les cotisations spéciales importantes (dizaine de millier de $)  demeurent impayées, faute de moyen des copropriétaires.  Le syndicat n’est pas en mesure de récupérer les sommes impayées sans encourir des coûts juridiques substantiels et énormément de temps.  Les travaux majeurs ne se font donc pas et la copropriété se détériore rapidement, abîmant du même coût le tissu social.  Les chicanes prennent et la valeur de la copropriété est fortement réduite jusqu’à perdre la quasi-totalité de celle-ci. Le Québec n’en est pas encore là. Par contre, il faut prendre conscience de l’importance de contribuer adéquatement au fonds de prévoyance pour éviter ce qui survient actuellement en France. En tant que gestionnaire de copropriété, je ne saurais vous inciter davantage à une gestion responsable de vos immeubles, car cela est certainement une excellente façon de maintenir la valeur de votre investissement immobilier.  Pour vous donner une idée de la situation en France et de ce qu’il faut éviter au Québec, vous pouvez lire l’article Les otages du sixième étage. Comme on dit : « Un homme averti en vaut deux ». photo-eliseElise Beauchesne, CA, Adm.A Gestionnaire de copropriété senior SolutionCondo.com Tel : 514-935-6999 Courriel : elise.beauchesne@solutioncondo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *