Blogue

Pourquoi faut-il bien choisir les copropriétaires élus sur le conseil d’administration ?

Tous les immeubles en copropriété sont munis d’un organe de décision qui lui permet d’assurer l’entretien et la préservation de l’immeuble : le conseil d’administration.  Les administrateurs qui sont élus sur le conseil d’administration seront les mandataires du syndicat, c’est-à-dire qu’ils prendront, au nom de tous les copropriétaires, les décisions nécessaires pour assumer le rôle du conseil d’administration.  En fait, c’est sensiblement le même principe qu’en politique, lorsqu’il y a des élections et que les citoyens choisissent un premier ministre.  Le premier ministre dirigera le pays ou la province selon le cas et décidera pour les citoyens, ce qui doit être fait pour la durée d’un mandat. Il vaut donc mieux choisir avec vigilance qui sera élue pour décider au nom de la collectivité. Pour revenir au domaine de la copropriété, le mandat est d’une durée d’un an (renouvelable) et le nombre de personnes qui doivent siéger sur le conseil d’administration dépend de la déclaration de copropriété de votre immeuble.  Durant la durée du mandat d’un an qui est remis aux administrateurs, les décisions se prennent à la majorité des voix des administrateurs, chacun d’entre eux ayant une voix.  Il faut donc bien choisir ses administrateurs, car leurs décisions auront des conséquences directes sur la qualité de vie dans l’immeuble et sur le niveau des frais de condo. Dans le domaine de la copropriété, comme dans celui de la politique, les sommes dépensées proviennent toujours de votre poche.  En politique, un gouvernement haussera les impôts s’il manque d’argent, alors que dans le domaine de la copropriété, le conseil d’administration haussera les frais de condo s’il manque d’argent pour entretenir et préserver l’immeuble.  Évidemment plus il y a de gens qui payent moins l’impact d’une mauvaise utilisation des fonds est importante.  On comprendra donc qu’une mauvaise utilisation de l’argent que vous remettez au syndicat via vos frais de condo aura un impact important sur ce que vous devrez débourser dans le futur, car le nombre de personnes en cause dans un immeuble en copropriété est beaucoup plus restreint qu’à l’échelle d’une province ou d’un pays.  En fait, dans la majorité des cas, pour éviter des frais de condo trop élevé et camoufler la mauvaise utilisation de votre argent, on négligera d’accumuler de l’argent dans le fonds de prévoyance, ce qui aura pour résultat des cotisations spéciales dans le futur lorsque des réparations seront à faire.  Une chose est sûre, lorsqu’il y aura des travaux à faire l’argent proviendra toujours de votre poche, car les frais de condo sont la seule source de revenus du syndicat. Il vaut donc mieux choisir de façon judicieuse les personnes qui assumeront le rôle d’administrateur du syndicat.  Que vous fassiez une gestion autonome de votre syndicat ou qu’un gestionnaire externe s’en occupe pour vous, cette élection des administrateurs est primordiale.  Même s’il y a un gestionnaire externe, celui-ci doit obtenir l’approbation du conseil d’administration avant d’engager des dépenses pour le compte du syndicat.  La décision reviendra toujours aux administrateurs du syndicat et c’est pour cette raison qu’il est préférable qu’il y ait plus d’un copropriétaire élu à ce rôle.  Le conseil d’administration pourra alors compter sur un bagage d’expérience plus grand et sur le jugement de plus d’une personne afin de prendre les bonnes décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *