<< Retour à la page précedente

réunions et assemblées copropriété

21 novembre 2022

Tenir les réunions et Assemblées Générales de copropriété en journée ?

Comme nous l’avons déjà évoqué sur ce Blogue, et notamment dans cet article Comment mobiliser votre gestionnaire de copropriété, que ce soit en France, en Ontario, en Colombie-Britannique ou au Québec, le métier de gestionnaire de copropriété accuse une pénurie de professionnels pour l’exercer.
Au Québec, on commence à en parler, et plusieurs compagnies de gestion peinent à trouver des gestionnaires.

Pourquoi est-ce ainsi?

Pour les mêmes raisons que partout ailleurs : 

  1. Le métier de gestionnaire immobilier est complexe (aspects juridiques en plus des aspects financiers et techniques);
  2. Il y a beaucoup plus de gestion des relations humaines que dans les autres secteurs de l’immobilier et les clients ne sont pas toujours « tendre » avec les gestionnaires;
  3. Il y a peu de reconnaissance pour la valeur de la profession;
  4. Les horaires de travail sont atypiques avec de nombreuses réunions et assemblées générales qui se tiennent en soirée;
  5. La charge de travail est élevée et les ressources actuellement trop limitées (mandats à forfait dont les honoraires n’augmentent pas au rythme des salaires);
  6. Il n’existe pas d’études supérieures spécialisées de type DESS en gestion de copropriété comme cela existe en France par exemple, et pourtant le secteur d’activité est en forte croissance et les exigences imposées aux gestionnaires immobiliers sont de plus en plus nombreuses et les professionnels ont définitivement besoin d’un ensemble de compétences spécialisées.

Vers un changement des mentalités pour l’organisation des réunions et assemblées de copropriété en journée?

Effectivement, la tenue des réunions et des assemblées en soirée est l’un des griefs les plus importants au métier de gestionnaire de copropriétés, même ici au Québec.

Il semble qu’en France et en Belgique, une des solutions à la pénurie de syndics (gestionnaire de copropriétés) pourrait être de tenir les assemblées de copropriété en journée.

Je présume que ce n’est pas si facile et possible pour tout le monde de procéder ainsi, mais il vient un temps où il faut choisir le moindre de deux maux pour arriver à avoir et à conserver des collaborateurs qui veulent pratiquer le métier de gestionnaire de copropriétés.

Après tout, on ne va pas chez le médecin en soirée et tout le monde parvient à s’organiser. Peut-être s’agit-il simplement d’un changement de culture qui doit s’opérer et qu’il ne suffit que de le proposer.

Du côté de SolutionCondo, nous le faisons de plus en plus, car j’ai suggéré à nos gestionnaires d’oser le proposer à leurs administrateurs, notamment pour faciliter la tenue des réunions du conseil…et ça fonctionne vraiment bien pour ceux qui le font et l’organise tôt le matin ou sur l’heure du diner.

Cela permet à nos gestionnaires de profiter d’une meilleure qualité de vie, de pouvoir partager leurs soirées avec leur famille, car souvent, ils sont jeunes pères ou jeunes mères de famille.
Ce serait dommage que ces jeunes professionnels quittent le métier, parce qu’ils ne sont pas en mesure de concilier vie personnelle-vs-professionnelle. Je leur ai donc demandé d’oser le proposer et de plus en plus d’administrateurs acceptent d’organiser les réunions et assemblées de copropriété durant la journée !

D’ailleurs, un énorme merci à tous les syndicats qui nous appuient dans ces démarches et nous aident à ramener de l’attrait et de l’intérêt pour cette profession… ce travail d’équipe avec les syndicats est indispensable pour garder les gestionnaires immobiliers en copropriété ! La pénurie de professionnels est un enjeu crucial pour les copropriétés et les copropriétaires eux-mêmes.

 

Alors qu’en pensez-vous? est-ce qu’au Québec les gens seraient prêts à tenir les assemblées annuelles en journée aussi ?

Je suis curieuse et intéressée de connaître votre point de vue. Celui-ci est précieux dans notre quête de solutions à la pénurie de talents en gestion immobilière.
Alors n’hésitez pas à répondre à notre court sondage en cliquant sur l’image ci-dessous

 

Quelle est la situation ailleurs et quelles sont les initiatives?

J’échange régulièrement sur le sujet de la pénurie de gestionnaires avec nos confrères en France ou en Belgique.
Ces derniers ont tiré la sonnette d’alarme dès 2017, comme le témoigne cet article paru dans le quotidien Le Soir qui titrait déjà : « D’ici à 5 ans, la Belgique risque de manquer cruellement de syndics d’immeubles »

Aujourd’hui, la pénurie de professionnels est bien réelle en Belgique.

C’est dans ce contexte que l’Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) et Federia, la Fédération des agents immobiliers francophones de Belgique, les instances représentatives de la profession, ont mené une enquête sur l’attractivité du métier de « syndic ».

Les résultats viennent d’être publiés sous la forme d’un livre blanc intitulé « L’IPI tire la sonnette d’alarme : la pénurie importante d’agents immobiliers-syndics pourrait devenir problématique pour plus de 90.000 copropriétés ». Vous pouvez en prendre connaissance via ce lien : https://www.ipi.be/media/1545/download?inline=1

Les problématiques soulevées, les conclusions, ainsi que les pistes de solutions évoquées par nos confrères rejoignent les nôtres :

Quelles sont les raisons qui poussent les professionnels à quitter la profession (ou à l’envisager) ?

  • Manque de reconnaissance
  • Charge mentale du travail
  • Quantité de travail
  • Rémunération
  • Horaires atypiques

Les problématiques relevées :

  • Déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée
  • Manque de connaissance et de reconnaissance de la part des copropriétaires
  • Rémunération inadéquate
  • Importance du facteur stress

Un plan d’action concret a été élaboré à la suite de la publication de ce livre blanc :

  • Inciter les syndics actuels à continuer à exercer leur profession
  • Susciter des vocations en attirant de nouveaux confrères
  • Renforcer la communication autour de ce métier auprès des consommateurs

 

Ces actions rejoignent les pistes de solutions évoquées ici au Québec, notamment dans le cadre des échanges au sein de l’AQGC : mener des campagnes de notoriété de notre métier, revaloriser les honoraires, organiser les réunions et les assemblées générales dans la journée, revaloriser l’enseignement de la copropriété pour attirer les talents de demain…

La pénurie de gestionnaires de copropriétés n’est pas seulement une problématique pour les professionnels, elle est d’abord et avant tout un enjeu crucial pour les copropriétés et les copropriétaires eux-mêmes.

Je suis, ainsi que toute l’équipe SolutionCondo, constamment en veille sur ces sujets et à l’affût des réflexions ou initiatives de nos confrères ici au Québec, mais aussi à l’étranger.

Je serai présente en tant que présidente de l’AQGC à Paris au Salon de la Copropriété, les 8 et 9 novembre, pour participer aux discussions autour de ce sujet majeur, en compagnie de Valéry Couture, Présidente de Condo Stratégis.

Nous participerons à l’atelier sur le rôle du syndic dans la gouvernance des copropriétés, une belle occasion d’échanger, de partager nos enjeux et nos retours d’expériences avec nos confrères français et belges.

Je suis convaincue que des solutions existent, il nous reste à les identifier ensemble et il n’y aura plus qu’à les mettre en œuvre.

 

Sources d’information :

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Recherche

Restez connectés

   

Soyez les premiers informés avec l’infolettre du blogue

Je voudrais aussi recevoir :

Nos blogueurs

MOTS CLÉS

Archives

gestion

La solution pour la
gestion de votre copropriété

Gestion autonome, à la carte
ou complète, nous avons
une formule pour vous.

gestion condo

Nous avons à cœur
vos intérêts

Notre code de conduite vous
assure une gestion responsable
et transparente.

Un logiciel web
pour partager l’information

Avec notre Intranet privé exclusif,
vous avez accès aux informations
de votre syndicat en temps réel.

logiciel

restez zen,
on s’en occupe

Optez pour la tranquillité d’esprit
avec notre service d’appels d’urgence
24 h par jour, 7 jours sur 7.

service 24/7

Nos coordonnées

1751, rue Richardson
Bureau 6115, Montréal
(Québec)  H3K 1G6

google maps

Contactez-nous

514 935-6999
1 855 835-6999

fax : 514 375-1293
[email protected]

Téléchargez notre
application mobile

app store

google play

Copyright © 2007-2022 Web Estate Management inc. Tous droits réservés.