Blogue

Savoir-vivre avec un animal de compagnie

On dit souvent qu’un animal de compagnie ressemble à son maître.  Malheureusement, certains maître d’animaux détiennent bien peu de savoir-vivre et ne connaissent pas les règles de salubrité élémentaires qu’exige la vie en communauté.

En effet, la vie en copropriété implique une proximité des voisins, lesquels ne sont pas toujours des amoureux des animaux.  Bien que les autres copropriétaires de l’immeuble doivent faire preuve de tolérance pour les inconvénients normaux de voisinage, ils ne devraient pas avoir à faire les frais d’un propriétaire d’animal négligent.

Voici quelques comportements inacceptables en copropriété :

  1. Laisser son animal uriner sur un balcon : pensez-y, lors de la prochaine pluie, l’urine sera transportée par la pluie sur les balcons des résidents des étages inférieurs, ce qui n’est pas très salubre ;
  2. Ne pas ramasser les restes d’un animal qui a déféqué : il est impensable, peu importe le lieu ou l’animal défèque, que son propriétaire ne ramasse pas immédiatement les excréments.  La Ville de Montréal prévoit d’ailleurs une amende minimale de 100 $ en cas de faute à ce sujet ;
  3. Laisser son animal uriner ou déféquer dans les corridors, lobby, ascenseurs, terrasse commune, garage intérieur, etc. : il est de la responsabilité du propriétaire de l’animal d’en prendre soin et de le promener afin qu’il puisse aller faire ses besoins dans un endroit approprié.  Trop attendre peut mener à des accidents dans les aires communes, ce qui est inaceptable pour les autres résidents qui doivent subir le tout.  Si cela devait arriver exceptionnellement, alors il faut au moins revenir ramasser l’accident de son animal, car ce n’est certainement pas une tâche du concierge ou des autres résidents ;
  4. Un chien qui aboie en l’absence de son maître : tout les chiens ne sont pas fait pour vivre en condo, surtout s’ils ont été habitué dans une maison préalablement.  Parfois, il faut faire prendre des cours de dressage à son animal afin de limiter son anxiété et lui permettre de bien s’acclimater à la vie en copropriété. Si votre voisin vous avise d’un tel problème, cela n’est pas à prendre à la légère, car un animal qui aboie constamment est considéré comme nuisible et le syndicat pourrait vous forcer à vous en départir ;
  5. Dépasser un nombre de 4 animaux de compagnie (max 2 chiens) : la Ville de Montréal tolère dans un même condo un maximum de 4 animaux, dont au plus 2 chiens.  Au-delà de ce nombre, une plainte à la Ville pourrait être faite et celle-ci pourrait vous transmettre une amende minimale de 100 $.

Recommandations :

  1. Transporter votre animal dans vos bras : si la taille de votre animal le permet, transporter le dans vos bras, de votre condo, jusque dehors afin d’éviter les accidents (urine ou excréments) ;
  2. Nettoyer les pattes et le pelage de votre animal avant d’entrer dans l’immeuble : Souvent lorsque c’est pluvieux dehors ou durant la période de dégel, nos animaux viennent les pattes toutes sales et le dessous du pelage est mouillé.  Pour éviter qu’il n’éclabousse partout dans l’ascenseur et ne souille le tapis du lobby ou de votre étage, il est préférable d’amener une petite serviette pour la balade de pitou afin d’être en mesure de l’essuyer avant d’entrer dans le bâtiment.

Lorsque les propriétaires d’animaux sont trop négligents (souvent les propriétaires de chiens malheureusement), il arrive que les copropriétés ajoutent des règles très sévères pour encadrer les comportements.  Il est donc important de savoir ce qui est prévu dans votre copropriété, car les règlements peuvent même aller jusqu’à limiter le poids de votre chien, ce qui est souvent le cas, lorsqu’il y a eu trop d’abus dans le passé.

Vous avez tous sans doute été témoins de tout de sorte d’agissements plus étranges les uns que les autres de la part de maître d’animaux de compagnie.  N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires, car souvent, être confrontés à de tels agissements nous permet de trouver des solutions comme gestionnaire ou de mieux informer les propriétaires d’animaux sur ce qui est toléré et sur ce qui ne l’est pas.

 Elise Beauchesne, CPA, CA, Adm.A
Associée-fondatrice
SolutionCondo.com
Tel : 514-935-6999

One response to “Savoir-vivre avec un animal de compagnie”

  1. shooner georges + courchesne denise # 502 dit :

    13 mars 2017

    Chère Mme Beauchesne,
    Bon texte. c’est bon de rappeler, d’entrée de jeux, se qui
    parait évident.
    À ce égard, comme vous l’écrivez….. »certains propriétaires
    sont négligents »
    Heureusement…ici…( Des Roseraies-Anjou ) c’est très bien
    Peut-être qu’il y a plus de serins que de pitous !!!!
    PS. je me suis permis d’epédier..à quelques correspondants
    Best regards.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *